IWF … Notre Histoire

Le Forum international des femmes (IWF) est né du courage d’une femme qui a défié le statu quo et a voulu aller là où on lui avait dit qu’elle ne pouvait pas le faire. Cette femme s’appelait Elinor « Elly » Guggenheimer, qui présidait la Commission de planification de la ville de New York à la fin des années 1960 et au début des années 1970. L’histoire raconte qu’Elly a décidé d’assister à une réunion à Philadelphie et, lorsqu’elle est arrivée sur les lieux, on lui a dit que les seules femmes autorisées à entrer dans le bâtiment étaient les employées de l’hôtellerie. Déterminée à défier ceux qui choisiraient de l’exclure, elle et toutes les autres femmes, de la réunion, Elly a immédiatement enfilé un uniforme de femme de chambre, s’est rendue à la conférence et y a participé. Nul doute qu’elle aurait fait sensation. 

Mais le tableau d’ensemble de cette histoire était la détermination d’Elinor Guggenheimer à remettre en question et à changer le statu quo et à plaider pour que les femmes occupent la place qui leur revient dans les affaires, l’industrie et ailleurs. Ainsi, en 1974, Elly, à l’âge de 62 ans, aux côtés de trois autres femmes hautement accomplies et respectées, Muriel Siebert, qui fut la première femme à remporter un siège à la Bourse de New York ; Eleanor Holmes Norton, déléguée à la Chambre des représentants des États-Unis pour le District de Columbia depuis 1991, et Muriel Fox, pionnière et dirigeante accomplie en relations publiques et fondatrice de l’Organisation nationale pour les femmes (NOW), ont formé l’International Women’s Forum (IWF) dont l’objectif est de rassembler des femmes aux réalisations diverses et de leur offrir un forum d’échange d’idées et d’expériences.

50 ans plus tard, l’IWF est une force mondiale, comprenant plus de 8 000 femmes hautement accomplies et très performantes, dans plus de 33 pays sur cinq continents et dans les Caraïbes.